«

»

Imprimer ceci Article

Irak: La lutte continue!

7 mai 2011

Dans le dernier numéro de notre bulletin, nous avions publié un texte de notre camarade Yanar Mohammed, militante du Parti Communiste-Ouvrier d’Irak à Bagdad et responsable de l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak, concernant l’arrestation d’Alaa Nabil, un des organisateurs des manifestations Place Tahir à Bagdad. Le 13 avril, c’est Firas Ali, un autre militant, qui a été arrêté par les forces armées irakiennes. Dans le nord, au Kurdistan, ce sont les forces armées des partis nationalistes kurdes qui réprime, comme le 18 avril à Souleimaniye, où elles ont ouvert le feu contre les manifestant(e)s, causant 81 blessé(e)s, dont neuf par balles. La population, tant au Kurdistan que dans le reste de l’Irak, n’en continue pas moins de protester contre le chômage, la misère et la corruption et pour la liberté.

Firas Ali a été libéré !

Après presque deux semaines de détention, Firas Ali a été libéré de la prison de Muthanna, dans la soirée du lundi 25 avril.

Les forces armées irakiennes avaient arrêté Firas Ali le 13 avril sans présenter de mandat d’arrêt, après un raid sur la salle où il était en réunion avec d’autres membres du Groupe du 25 Février, qui planifiait la manifestation pacifique sur la place Tahrir.

Firas avait été vu avec des blessures et un gonflement du visage pendant sa détention par d’autres manifestants arrêtés le 14 avril.

Depuis l’arrestation d’Alaa Nabil, le lieu de rencontre du groupe de jeunes au local de la FWCUI et de l’OWFI était surveillé par la police et les services de renseignement, et les organisateurs des manifestations étaient sous étroite surveillance, à la fois au siège et pendant les manifestations place Tahrir.

L’OWFI et la FWCUI tiennent à remercier toutes les organisations qui se sont associées à la campagne pour la libération d’Alaa Nabil et de Firas Ali. Vos lettres et fax ont fait pression sur les autorités pour libérer ces deux jeunes militants.

Votre solidarité ne permettra pas aux autorités de transformer l’Irak en un État policier.

Nous ne permettrons pas un autre dictateur de l’emporter en Irak.

Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak (OWFI) – Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak (FWCUI)

 

Yanar Mohammed

 

Infos régulières en français sur l’Irak :
http://www.solidariteirak.org/

Lien Permanent pour cet article : http://www.owfi.info/FR/article/65/

 

Organisation pour la liberté des femmes en Irak (OWFI)
owfi.info 2014 © All rights reserved